Revue du net du 13/06/2018

 

 

 

 

Cette semaine on va parler nouvelles technologies... de quoi rendre le CV papier un rien "has been" ?

  • Le recrutement des cadres sur les réseaux sociaux se généralise :
    C'est l'étude annuelle de l'APEC sur le sourcing cadres qui le dit : l'usage des réseaux sociaux a cru de 13% l'an dernier et a été multiplié par 4 en 10 ans. Désormais, 2 tiers des embauches de cadres se font via Linkedin et consorts.
    A noter cependant que les petites annonces d'emploi et les candidatures spontanées figurent toujours parmi les canaux très utilisés par les entreprises pour recruter leurs cadres.
    Source : francetvinfo.fr (rubrique "c'est mon boulot")
  • Ya pas que Linkedin dans la vie...
    • talentstube.com, le job board 100% vidéo : créée en Bretagne, cette plateforme permet de mettre en ligne des CV vidéos mais aussi de mettre en relation des candidats à l'emploi et des entreprises.

      « Le CV vidéo, c’est magique : on voit la personnalité, on gagne du temps », observe une DRH.

      « Ça ajoute de l’humain, on sait tout de suite si ça va le faire ! Et un CV vidéo, tout le monde peut en réaliser avec son smartphone ou sa webcam », ajoute Lionel Buannic, journaliste et producteur audiovisuel, co-fondateur de Talents Tube.
      L'invitation est également lancée aux entreprises et aux territoires pour mettre eux aussi en ligne leur présentation en vidéo, afin de motiver les candidats à venir chez eux.
      Véritable "youtube de l'emploi", talents tube compte déjà 270 profils dans sa base.
      source : letelegramme.fr
    • diversifiezvostalents.com lutte contre les discriminations à l'embauche :
      Portée par Mozaïk RH, cette plateforme lancée le 12/06/2018 se donne pour objectif de sélectionner les candidats sur leur potentiel et non sur leur CV et ainsi « déjouer les biais inconscients de discrimination ».
      Le principe est assez simple et se décline en 3 temps : la candidat dépose d'abord un CV sommaire et uniformisé, puis est soumis à 3 tests pour estimer sa capacité de raisonnement, ses motivations et son comportement. Il s'agit donc de faire émerger ses aptitudes et non son origine sociale ou géographique. De leur côté, les entreprises déposent leurs offres d'emploi sur la même plateforme et entre les 2, un algorithme de matching permet de mettre en relation candidats et recruteurs sur des critères de savoir faire et de savoir être.
      En test depuis quelques semaines, le site a déjà reçu 7000 candidats. L'objectif est d'atteindre 100 000 profils et 25 000 offres pour réaliser 5 000 contrats par an.
      Source : la-croix.com

    • Pipeauter son CV va devenir de plus en plus difficile :
      • S'il vous prend l'envie de gonfler votre CV, sachez que des sociétés spécialisées comme everycheck.com veillent : les 3 mensonges les plus fréquents sont l'expérience dans une entreprise qui n'existe pas, le diplôme fantôme et l'allongement des durées des expériences.
        Source : ladn.eu
      • Le ministère de l'Education Nationale va lancer prochainement le site diplome.gouv.fr qui permettra d'obtenir en ligne une attestation numérique de ses diplômes et d'adresser, à un recruteur par exemple, un lien d’accès à l’application afin qu’il vérifie lui-même l’authenticité des pièces présentées.
        Source : leparticulier.lefigaro.fr

Dans le domaine du recrutement aussi, les nouvelles technologies bouleversent les comportements en proposant de nouvelles occasions de contact mais aussi de nouveaux moyens de contrôle.

Écrire commentaire

Commentaires: 0