· 

20 propositions pour une VAE plus agile

Créé en 2002, le dispositif de la VAE permet de "diplômer l'expérience" c'est à dire d'obtenir un diplôme ou une qualification en validant une expérience professionnelle, associative, syndicale...

De 2002 à 2014, seules 307000 validations ont abouti alors qu'on en prévoyait 60000 par an.

Face à cette situation et notamment au nombre important d'abandons, les professionnels du secteur et les créateurs de la VAE pointent la sous utilisation du dispositif par les demandeurs d'emplois et le refus de Pôle Emploi de financer les VAE via le CPF.

Ils mettent en avant une vingtaine de propositions pour ouvrir un réel accès aux demandeurs d’emploi, réduire les abandons, élargir l’accompagnement, financer le processus et inciter les entreprises à s’engager dans les démarches VAE.

Les principales propositions sont :

  • la création d'une enveloppe dédiée dans le budget formation des entreprises
  • la promotion du dispositif par les représentants du personnel
  • l'augmentation de la fréquence des jurys et une meilleure rémunération de ceux-ci
  • la mise en place de parcours hybrides combinant VAE et formation
  • la création d'un référent VAE dans chaque agence Pôle Emploi

Source : tnova.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0